Winebag Production

Création gratuite et facile

Créer un site facilement

1/ L'origine du nom : Winebag Production !

C'Ă©tait vers le dĂ©but de l'annĂ©e 2007, ou fin 2006, je ne sais pas trop. J'Ă©tais avec Obsom et Pipil et Ă  ce moment lĂ , nous n'avions fait aucun film ni mĂȘme vraiment entamĂ© de projets vidĂ©os. Non, Ă  ce moment, nous voulions faire un crew de hip hop ! Obsom et moi avions Ă©crit quelques rimes qui assemblĂ©es ressemblaient Ă  un brĂ»lot. Pipil n'avait rien Ă©crit... (et d'ailleurs, il n'a toujours rien Ă©crit Ă  l'heure actuelle !)
Bref, sans une instru, sans avoir posé et juste avec quelques mots sur une feuille de brouillon, nous pensions déja devenir le plus grand groupe de hip hop du monde !
Seulement, il nous fallait un nom !
Nous nous sommes donc mis Ă  la recherche de ce nom qui nous offrirait la gloire, la fortune et qui fracasserait tous les noms de labels ou de groupes existants.
AprÚs avoir cité au moins, une dizaine de noms différents, Grégo a laché "WINEBAG". Ce fut le déclic instantané ! Ce sera ça ou ce ne sera rien ! Ce mot exprimait et exprime toujours à lui seul la philosophie de ce qui allait devenir la "Winebag Production",
Pour les personnes qui ne parleraient pas la langue de Shakespeare, "Winebag" signifie "Sac Ă  Vin"....

2/ Les débuts

AprÚs avoir trouvé ce nom, la Winebag démarra ! Tout d'abord en produisant quelques morceaux raps (dont un morceau avec Obsom, Fat & Gib) et surtout quelques emissions de télé-réalités ("Biquettes on fire"...) ainsi que des émissions sur le skate (Paris trip tour 2007, Riders terreur etc...) qui nous ont permis de nous familiariser avec les moyens de production actuels.
Assez vite, Nous perdimes trace de Pipil (enfin physiquement, car il est toujours là à raconter des sornettes sur le net et son esprit est avec nous à chaque création winebag) mais beaucoup de monde participÚrent aux premiÚres emissions de la Winebag (Obsom, Fat, Clo, Guillaume, Jarjar, Guydalf, Aurelius, Adema,Gib...).
Par la suite, les apparitions de quelques une de ce clan winebag se firent de plus en plus rare.
Tout cela pour en arriver au mois de juillet 2008 ou une partie du noyau dur de la Winebag (Clo, Fat, Gib) décidÚrent de tourner leur premier court-métrage !

4/ Barbecue Murders

Une semaine ou deux plus tard, galvanisés par la joie de faire des films et par les retours positifs de l'entourage, la Winebag investit dans une caméra.
Au mĂȘme moment, Obsom venait manger un barbecue chez moi, en compagnie de Clo & Fat.
L'occasion est trop belle ! Nous commençons à filmer la soirée normalement puis, décidons d'en faire un film d'horreur...
C'est ainsi qu'apparu "Barbecue Murders" !
A moitié "film de soirée" et à moitié "film horreur/loose" est un montage des vidéos faites durant le barbecue et de prises ajoutés pour créer un scenario !
Au final, le tout est un peu décousu, souvent mal cadré et pleins de grossiÚres erreurs de tournage et de montage mais doté de quelques repliques d'anthologie ("oh non, il va me tuer parceque je suis un gros batard"), d'une bonne humeur estivale communicative et de quelques idées sympas.
Obsom fera sa premiĂšre apparition ici, esperons le revoir trĂšs bientĂŽt !

3/ Massacre au bois Picot

C'est ainsi que se fit "Massacre au bois Picot".
Pourquoi ce film ? Tout d'abord par passion pour le cinéma d'horreur et pour les slashers débiles.
TournĂ© Ă  l'appareil photo numĂ©rique, avec une qualitĂ© de son trĂšs mĂ©diocre et sans scenario, ce petit film reste une trĂšs bonne premiĂšre expĂ©rience et nous a appris beaucoup. A la base d'ailleurs, ce ne devait mĂȘme pas ĂȘtre un film en soi mais des vidĂ©os Ă  intĂ©grer dans un clip.
Au final, est né "Massacre au bois Picot", avec Clo, Fat et Gib.
MontĂ© le soir mĂȘme, il a Ă©tĂ© projetĂ© dans la foulĂ©e en public, qui a beaucoup apprĂ©ciĂ©, ce cotĂ© un peu "horreur/loose" qui deviendra la "patte" de la Winebag.
Le lendemain, il est mis sur le net et quelques retours positifs encouragent la Winebag a continuer dans cette lancée !

6/ La rencontre avec la Poutchi

Rencontre importante pour la Winebag production !
Fin d'année 2008, grùce à internet, je suis contacté par un certain Sebtubman. Ce dernier habite en fait à quelques mÚtres de chez moi et réalise lui aussi des courts métrages. Nous nous rencontrons et commençons à mettre des projets en commun. Notamment la série "Coma" qui n'a jamais encore vu le jour, des participations dans les films des uns et des autres (The Dumb Avenger, Akcheun Mouvi 3) ainsi que des idées d'association qui sont toujours en cours aujourd'hui !
Sebtubman devient aussi le créateur officiel des affiches de la Winebag.
Bravo Ă  lui ainsi qu'Ă  la Poutchi : Hance, Romdak etc....

5/ Cave Ă  cadavres

Arrive le mois d'octobre 2008. La Winebag n'a pas tourné de film depuis l'été, par manque de temps principalement, à cause des cours ou du travail qui a repris, de l'éloignement etc...
Mais la Winebag est toujours lĂ  et produit son nouveau film qui s'intitulera "Cave Ă  Cadavres".
Au casting et Ă  la rĂ©alisation, toujours les mĂȘmes : Clo, Fat et Gib.
Sur ce tournage, pour la premiĂšre fois, nous avons tournĂ©s plusieurs fois la mĂȘme scĂšne sous des angles diffĂ©rents afin d'amĂ©liorer la rĂ©alisation et le montage, et nous avons pris un peu + soin de choisir les cadrages tout en essayant d'Ă©viter un maximum les erreurs des 2 films prĂ©cĂ©dents.
Au final, Ă  mon avis, "Cave Ă  cadavre" garde le mĂȘme esprit Winebag tout en amĂ©liorant toute la partie technique et "artistique".

7/ Joyeuses fĂȘtes de la part de la Winebag prod

Nous sommes en pĂ©riodes de fĂȘtes de fin d'annĂ©e et nous rĂ©flechissons Ă  un nouveau film... Nous voulons faire un film d'horreur qui aurait pour tueur le pĂšre NoĂ«l mais le manque de temps nous a obligĂ© Ă  abandonner cette idĂ©e. (En fait, lĂ , je raconte ce qui est dit dans la vidĂ©o !).
Mais malgrĂ© tout, nous avons dĂ©cidĂ© de faire tout de mĂȘme une petite vidĂ©o "Winebag style" et c'est ainsi que fut rĂ©alisĂ© "Joyeuses fĂȘtes de la part de la Winebag prod".
C'est pendant le tournage de cette vidéo que nous avons casser notre premier faux couteau et le tournage avec la barbe en coton fut trÚs chiant !
A l'avenir, nous allons voir pour essayer de refaire, de temps à autres, des petites vidéos de ce style ;)

8/ The Dumb Avenger

Nous sommes en 2009, en avril exactement !
Les beaux jours arrivent et nous décidons de tourner le premier film de cette année.
Le scénario est écrit. Il raconte l'histoire d'une vengeance.
Un genre de film d'action Ă  la Van Damme mais sans les muscles et avec des costumes ridicules.
Le tournage débute avec Clo, Fat et Gib.
Le 2eme jour de tournage voit arrivé Sebtubman et Romdak.
DerriĂšre, il faut un 3Ăšme jour de tournage afin de terminer quelques scĂšnes... 3Ăšme jour qui n'arriva jamais.
Aujourd'hui encore, en 2010, le film n'est pas
sorti.
Il y a plus de 6 minutes de film, tourné entre Cramoisy et Londres et toujours pas de sortie...
Peut-ĂȘtre pour bientĂŽt !

10/ Forest Invaders

 Au delĂ  de toutes esperances, GOD BLESS CORN fut un grand succĂšs (dans la limite du raisonnable) ! Ainsi, nous avons dĂ©cidĂ© de nous atteler Ă  un plus grand projet.
Ce projet sera FOREST INVADERS !
Courant du mois de juin, aprÚs discussion avec Asto et Phil Plissken, nous décidons de faire un film ensemble. Nous nous mettons d'accord sur un film de "guerre".
Nous restons en contact afin de trouver une date disponibles pour tout le monde.
Le tournage aura finalement lieu au mois de septembre.
Durant le mois de juillet (début de discussion du projet) et le mois de septembre (mois du tournage), le projet a eu le temps de faire son petit buzz et d'attirer
de nouveaux acteurs. Ainsi sont arrivés : Don JayJay Tranotello, Mikus, Sebtubman et Jar.
Un casting de 9 acteurs en tout ! Incroyable pour la Winebag !
Ce film a été celui qui a demandé le + de préparation. Quelques scÚnes un peu compliquées à mettre en place (la fusillade, le coupage de testicule...), des costumes
Ă  trouver, des lieux Ă  trouver (merci Ă  Willy pour son bois !) etc...
Le tournage fut long et difficile car nous avons manqué de boissons (alcoolisées et non alcoolisées).
Au final, le film a connu un succÚs certain et a participé à de nombreux festivals.
Une suite est en chantier.

 

9/ God Bless Corn

Malgré les difficultés rencontrées sur THE DUMB AVENGER, la Winebag ne baisse pas les bras et tourne un nouveau film : GOD BLESS CORN.
L'idée de GOD BLESS CORN est venue en observant les champs de maïs... Ces champs me paraissaient un magnifique décor pour un film.
Ainsi, aprÚs avoir eu le budget pour acheter les accessoires et aprÚs avoir écrit le scénario, le tournage put démarrer.
C'était au mois d'août, pendant une journée caniculaire ! Les conditions étaient difficiles.
Nous sommes arrivés dans le champ et avons commencé à tourner la fin du film. Au bout de quelques prises ratées et aprÚs avoir fait souffrir les acteurs,
une dispute Ă©clata. Le clash Ă©tait lĂ , une grande engueulade entre Gib (moi mĂȘme) et les acteurs (Clo et Fat) eut lieu !
Face à cela, j'ai décidé de jeter l'éponge, j'ai rangé tout le matériel et nous sommes repartis chez Fat.
Là bas, la tension a disparu peu à peu et nous avons tous décider de reprendre le tournage.
Pour ne pas ĂȘtre redescendu pour rien, nous avons tournĂ© la fameuse scĂšne du pĂšre Gibon avant de retourner dans le champs de maĂŻs.
LĂ , nous avons pu finir le tournage tranquillement, toujours sous la chaleur caniculaire.
Pour la scĂšne finale, Jar est venu nous prĂȘter main forte pour la tourner.

12/ FREE DEAD

AprÚs une fin d'année 2009 pleines de Blockbusters, la Winebag retourne un peu aux sources avec seulement les 3 acteurs d'origine : Fat, Clo et Gib.

Au lieu de continuer dans le film d'horreur humoristique, ils décident de faire un film + sérieux et + violent.

Ainsi arrive "FREE DEAD" et sa scÚne de tronçonnage !

ScĂšne qui a mis environ 2 heures pour ĂȘtre rĂ©alisĂ©e. Fat ayant subit un "maquillage", torse nu, sous une tempĂ©rature de -2°C

Un film qui n'a pas eu un grand succĂšs peut ĂȘtre Ă  cause de son manque d'humour mais qui reste une satisfaction pour la Winebag grĂące Ă  une rĂ©alisation et une interprĂ©tation de bonne qualitĂ© et cet effet gore plutĂŽt rĂ©ussi.

Seuls regrets : Une fin "baclée" et du sang trop clair !

 

11/ BLOODY KINITO

AprĂšs 2 succĂšs : GOD BLESS CORN et FOREST INVADERS, la Winebag s'enflamme et lance une 3Ăšme grosse production : BLOODY KINITO !
Encore des nouveaux venus pour ce film ! Lud et Cid au niveau acteurs et Flo qui nous a filé un coup de main technique !
Cette fois, ce n'est pas la canicule (comme pour GBC) et on ne manque pas de boissons (c'est le cas de le dire)... Par contre, il fait trĂšs froid !!
Nous sommes au mois de décembre !
Heureusement, le film se tourne majoritairement en intérieur... Mais certaines scÚnes dehors à 2h du mat', en tshirt, à -10°C, ça fait pas plaisir !
Heureusement, pour nous réchauffer, il y avait de quoi faire ! Car le film a été tourné sans trucages et tous les verres de Whisky sont des vrais (sauf pour Clo qui a bu du jus de pomme)!
Et je peux vous dire qu'il y a eu beaucoup + de verres bu en vrai que ceux qu'on voit dans le film.
Bref, le film a été propice a une bonne cuite, a de grands moments de délire et de conneries (qu'on peut retrouver dans les bonus).

13/ WILD MURDERS CAMP

AprĂšs "Free Dead", la Winebag dĂ©cide de revenir vers le film d'horreur humoristique mais cette fois-ci en investissant + de moyens ! "Wild Murders Camp" est donc une sorte de remake de "Massacre au Bois Picot" histoire de faire enfin le film que l'on voulait. MalgrĂ© quelques longueurs, les objectifs niveau gore et humour sont atteints et les rĂ©pliques cultes telles que "Police de la forĂȘt" et "Ils ont tuĂ© mon Kiki" fusent ! Un film 100% dans l'esprit Winebag et qui confirme le talent de la troupe que ce soit le talent dramatique de Fat ou de comĂ©die de Jayjay et de Phil Plissken ! Un film qui fait plaisir !